REELY Freemen

  Dernière acquisition en date, un REELY Freemen. Parfaite copie officielle du AXIAL SCX10.2. Vendu exclusivement par CONRAD a un prix défiant toute concurrence, j'ai eu une faiblesse et j'ai fini par en acquérir un... explication plus bas.

Il existe plusieurs version de ce 4x4 (versions officielles):

- Free Men RE-5076699 100% RtR avec accu, chargeur et piles pour l'émetteur 2 voies: 189€.

       

- Free Men RE-6744861 100% RtR avec accu, chargeur et piles pour l'émetteur 6 voies: 245€.

- Free Men RE-5681529 kit à monter, sans émetteur ni accu: 209€.

                   

                   

- Free Men Pro RE-5910459 100% RtR avec accu, chargeur et piles pour l'émetteur 2 voies + accessoires: 365€.

       

Fiche technique
ECHELLE commerciale 1/10ème, 1/8.5 réelle
FABRICANT AXIAL?
DISTRIBUTEUR CONRAD
MARQUE REELY
MODELE Freemen
PRESENTATION RTR (ready to run) ou en kit
PROPULSION électrique
MOTEUR 550
TRANSMISSION 4x4 permanent, 0 différentiel
ALIMENTATION Nimh, Lipo 2S-3S
   
LONGUEUR 562mm
LARGEUR 236mm
HAUTEUR 268mm
LARGEUR de voies 190mm
EMPATTEMENT 313mm
GARDE AU SOL 63mm
POIDS (sans accu) 2070gr, 2200gr (pro)

Petite explication sur le pourquoi du comment:

  Avant de vouloir m'investir dans ce projet, il y avait un constat; certains hobby sont difficiles à partager. Préter son RC, véritable petit bijoux de technologie et d'heures passées, a une personne néophite qui va taper un mur our le mettre sur le toit en moins d'une minute!!!??? Hors de question et c'est bien normal. Alors quelle solution si on ne veut pas être égoïste? Une seule selon moi, trouver un véhicule à toute épreuve, ou presque, pas cher, éprouvé fiable, avec de la pièce de rechange facile à trouver. Si vous pensez que je me suis tromper, écrivez-moi!

Cahier des charges rempli à 100% avec ce dernier achat. La vocation première de ce 4X4: RC de courtoisie.

  Une bonne affaire avec cette annonce parue sur LBC. Un Freemen version KIT (option IOC incluse) + moteur 35T RC4WD + servo 20Kg + variateur de vitesse HOBBYWING 1080 + pneus Louise Ardent + amortisseurs GMADE semi droop. Par contre sans radio ni palonnier de direction mais parfait pour ce que je veux en faire. Voici les photos juste après la réception du colis et avant le premier roulage.

       

  Premier constat visiuel, c'est probablement un gamin qui s'est occupé de la décoration de la carrosserie: collages de travers/mal centrés, stickers de gouts douteux. Carrosserie recoupée sous la calandre, ça c'est vraiment à CHIER et dommage, ça gache tout.

  Pour la partie chassis, autre bonne surprise, la visserie n'est pas d'origine (il s'agirait d'un kit spécial allemand vendu une fortune) et ce n'est pas un mal pour autant si on ne tient pas compte des longueurs pas tout à fait correspondantes au besoins (pour information, d'origine, ce sont exclusivement des têtes crussiformes).

       

       

  Bon point, le chassis n'a jamais connu de cailloux, il est comme neuf!. Pneus, trop ballonés, j'aime pas du tout même si ils ont un excellent grip, en même temps, vu leur souplesse/molesse, le contraire aurait été étonnant.

           

       


Il est temps d'attaquer le sujet avec des améliorations simples et peu onéreuses.

Mes premières modifications:
- Montage d'un kit garde boues GRC, ça habille les passages de roues (vu de l'extérieur) pour pas trop cher. Ajustements nécessaire autour des supports de suspensions avant, Dremel toujours là quand il faut!

- Ajout des velcros sur le bas des portières et du châssis/marche pieds/rock slider (conformément à la notice) pour éviter que ça "baille". L'ancien proprio l'ayant utilisé pour fixer l'électronique...

- Re câblage du moteur: fils silicone de section 2.5mm² (versus 2mm² auparavent) soudés à angle droit, plus direct pour aller jusqu'au variateur, ça évite les boucles inutiles. Remplacement de la connexion bricolée par un jeu de XT60 (plus simple pour les maintenances futures). Inversion des couleurs pour correspondre aux couleur du variateur.

- Démontage de la boite de vitesse pour inspection. Remplacement de certaines vis pour être en full CHC + écrous nylstop là où il n'y en avait pas. Surprise au démontage j'ai constaté un mauvais montage de l'arbre du sliper par inversion d'un pignon, arbre en porte à faux... résulat, couronne plastique bouffée... Le problème de l'occasion et des novices qui achètent des Kits sans notion de montage et de suivit à la lettre la notice...

- Passage en visserie type CHC là où cela ne l'était pas déjà fait sur le reste du châssis.
- Suppression des stickers à la con.
- Ablation des excroissances des parechocs avant et arrière servant à y ajouter des anneaux de remorquage, supression de l'attelage. Tout ces appendices plantent trop souvent dans les rochers et autres obstables.
- Réglage de la profondeur des parechocs, équilibre entre esthétique et franchissement.

   

A ce stade, je n'ai toujours pas effectué le moindre roulage, pas de palonnier 25T adequat dans mes tiroirs.

Peu de temps après:

- Réception du palonnier de direction et premiers tours de roues, enfin! Roulage en configuration tel que livré. Ajustement des quelques réglages le temps d'un pack Nimh, ensuite...
- Remplacement de roues par des jantes 1.9" beadlock type tôle triangular et pneus plus réalistes, plus scale et surtout un ensemble plus lourd. Les jantes plastiques des pneus LOUISE sont trop légères (celles collées aux pneus LOUISE Ardent) ayant une facheuse tendance a aider à faire des tonneaux. Ici, les pneus sont des MAXXIS Trepador 115x38mm. A l'échelle, cela correspond à du 38.5".

       

           

  Problème, malgré le poids plume de ce 4x4, les pneus/mousses avants s'écrasent au max à la poindre contrainte frontale. La cause? Les pneus trop souple, mousse trop moles (malgré seulement 2600gr) mais surtout un centrage naturel des masses axé sur l'avant du véhicule, visant à lui garantir une traction maximale en cote.


Ajout d'une garniture arrière entre les garde boue. Possibilité d'y mettre un accu et fonction cache misère.

Protections des ponts en inox + boite + sabot avant. Ce ne sera pas de trop étant donné la vocation de l'engin.

   


  Nouveaux amortisseurs: Des No name chinois, 90mm aluminium, course 20mm, double ressorts réglables. Après un essai à sec, puis avec de la 20wt et enfin de la 30wt, c'est cette dernière que je retiens. Les GMADE SCX2095N-GS équipant mon Freemen étant trop durs, non réglables et du type semi-droop. Souplesse retrouvée et comportement nettement amélioré.

   


  Remplacement des liens de suspensions et direction. Même si ceux d'origine sont 100% fonctionnels ils font vraiment.... trop moche, trop fin et cheap. Montage d'un kit lien de section plus important, en aluminium et peint en noir. A noter que toutes les barres sont des tubes creux.

   

- Le kit est un peu merdique, la longueur des liens une fois montés, modifie la géométrie des trains (inclinaison des ponts). J'ai du ajuster la longueur en plus comme en moins, moyennant recoupe ou ajout de rondelles.

- Palonnier revu et ajusté à la dremel pour perdre le moins possible d'amplitude de direction. J'attendais le kit liens pour pouvoir m'en occuper.


- Barre PANHARD, le nouveau palonnier me permet de récupérer la course totale de la barre panhard, précédemment bridée par la hauteur du palonnier et par la vis qui le maintenait.

   


Quelques babioles pour m'occuper.
- Un support de servo de direction plus rigide. Le plastique d'origine, encore une fois, fonctionne très bien, mais est flexible au efforts du servo 20Kg (2 fois plus de couple que celui fourni avec la version de base). Qui peut le plus, peut le moins, en attendant mieux.

- Dans la même idée, d'améliorer la rigidité du chassis, exit les supports d'amortisseurs en plastiques. Here is no flex!


  Nouveaux parechoc avant et arrière, en métal cette fois, enfin en alu... Le chinois comprend pas bien quelque soit la langue utilisée. Tant pis, je ferai avec. Résultat après 1h30 de pratique, les anneaux de remorquages rouges sont chouettes... mais ne servent à rien d'autre que d'empécher le franchissement dans bien des cas, donc je les supprime.

   

  Nouveau changement de pneus pour un diamètre légèrement plus petit encore, exit donc les MAXXIS Trepador en 115mm. Place aux AUSTAR AX-4020 1.9 Pouce 110mm, Rock Tire Super Swamper ayant pour mesure une fois installé 112x39mm => 37.5" à l'échelle, copie des INTERCO Super Swamper. Visuellement, ça ressemble plus a une proportion "scale". Montage des pneus étanche, rebouchage du passage d'air au chaterton, paré pour les ruisseaux et flaques peu profondes.

   


 Modifications: à l'avant, je coupe le semblant de passage de câble de remorquage/treuil. J'ajoute un élément hyper important: une barre de LED! Maintenant, nos 3 crawlers sont capables de rouler de nuit! Il va sans dire que j'ai du repeindre le parechoc après usinage. La photo montre juste que j'ai roulé depuis.

  Pour l'arrière, je coupe les 4 excroissances. Quelques bon coups de lime et je passe le tout en peinture noire satinée. A noter que les tiges de fixation du parechoc au chassis livrées sont trop courtes, j'utilise des entretoises et vis plus longues.

       

Le résultat:
Bon ok, la découpe des 4 vitres avants et les éléments (rétros, poignées retiré) enlevés ne rende pas super. Là n'est pas le sujet.

   


  Je ressorts le fer et l'étain pour me remettre sur l'électricité. Initialement acheté pour le Blazer, testé mais non installé, j'ai eu envi de monter le module PS2BR de chez technimodel ainsi qu'un feu de stop sur le Freemen. Plutôt que de me prendre la tête avec la pose de LED dans la carrosserie, toujours chiant pour les changements d'accus, j'utilise les LED 5mm blancs fournies avec le pare choc arrière pour m'en servir de feux de recul.


  Aller, on ne s'endort pas sur ses lauriers (que je n'ai pas). Après une petite semaine de vacances en crawler (x3) et près de 30km parcourut, les dernières évolutions pointes leur nez pour corriger 2 énormes problèmes de ce chassis/kit: l'esthétique et la répartition des masses.

  La plus grosse erreur de conception, selon moi sur ce modèle, c'est la position du pack de propulsion. Positionné sur la tranche ce qui augmente le centre de gravité en hauteur et surtout le centrage des masses complètement à chier. Car entre l'utilisation d'un accu Lipo 2S de 74gr et un Nimh 4000mAh de 400gr, les suspensions doivent être ajustées en conséquence. En gros ça penche à gauche ou à droite. Autant dire qu'on a pas que ça à faire à chaque sortie, chaque changement de batterie. LA SOLUTION, un kit permettant d'installer l'accu à plat et centrer sur le chassis, entre les 2 longerons.

       

  Complément obligatoire: transplanter le servo pour le reloger le plus en avant du chassis via une pièce usinées ou une pièce imprimer en 3D. J'ai opter pour la solution de facilité mais sur tout de fiabilité, un support en alu.

  Malheureusement et comme bien souvent, ça ne s'intalle pas sans modification; à gauche découpe obligatoire pour laisser un peu de place à l'arbre de transmission avant. A droite, nécessité de raccourcir la barre de liaison de direction de 10mm. Perso, j'ai tapé dans le plastique des rotules.

   


  Enfin, j'aborde le look du véhicule. Ya que les mômes ou les néophites qui trouveront la carrosserie d'origine sympa. La vérité, c'est qu'elle est à vomir sortie de la boite. On peut lui mettre tout un tas d'accessoires, la repeindre, changer la calandre, découper des morceaux pour la rendre un peu plus sexy, mais quand la base est à chier, on ne peut pas faire grand chose.

  Donc je fais comme beaucoup de monde sur la toile, je remplace cette foutu carrosserie de Jeep fondue par une carrosserie de.... Jeep Cherokee 2000 AXIAL. Si la base reste la même, elles n'ont strictement rien de commun. TAMIYA l'aurait sorti, ils n'auraient pas fait mieux qu'AXIAL. Celle-ci est d'occasion. L'idée étant d'essayer de sauver un peu de monaie car l'engin est toujours dédié aux débutants.

   

  Hélas, une fois de plus, tout le monde n'est pas un modéliste hors pair, si la présentation générale semblait correct en photo du moins, une fois dans les mains, il fallait se rendre à l'évidence, il y a du boulot: découpe de la carrosserie grossière, peinture trop légère (on voit des nuages transparents), calandre et pièces platiques rapportées non ébavurées. Malgré tout, les autocollants (contours fenêtres) ne sont pas trop mal posés et chose important il n'y a pas de trous percé pour la fixation de la carrosserie. Le gars ayant préféré installer un système imprimé en 3D mais non compatible avec mon montage et surtout pesant au moins 3 fois la carrosserie. Teinte TAMIYA PS-61; orange métallisé.

  Du coup, il faut que j'y mette du mien pour améliorer les choses.

  Il y avait presque 30ans que je n'avais pas ressorti mes pinceaux à maquette et mes pots de peintures (incroyablement bien conservés d'ailleurs). Ici, le fond des optiques est du Humbrol 191 gloss. La calandre, la poignée de malle arrière et les rétroviseurs sont peints à la bombe (vieille de 5ans au moins et pas neuve) en noir satiné de marque MOTIP, la même que pour les parechocs.

 Etant rarement satisfait du travail des autres, je n'ai pas eu d'autre choix que repeindre ce Cherokee: une bombe d'orange métallisé PS-61 suivit d'une bonne couche de noir PS-5. A croire que le précédent propriétaire voulait repeindre 2 ou 3 autres véhicules avec la même mini bombe de 100ML tant la couche passée était transparente!!!! Arretons d'être radin et de faire de la merde!!


  L'installation de cette carrosserie ne s'est pas faite toute seule, j'ai du modifier 2 ou 3 trucs sur le chassis pour améliorer l'ergonomie fonctionnel: faire en sorte que la dépose et repose de la carro soit la plus simple. Donc, pour faire court, conversion de la fixation par goupilles pour aboutir sur des aimants. Exit les supports d'origine en plastique excessivement mous, place à de l'aluminium et du carbon.

  Voilà donc le résultat après des heures de travail et réflexion. Ce n'est pas 100% achevé, il me reste quelques détails a peaufiner, mais pas loin du but que je me suis fixé.

           

           

           

  A noter au passage l'ajout d'un intérieur pour rendre ce Cherokee encore plus agréable à l'oeil... Enfin c'était l'idée avec du tout fait et tout peint moins cher que le même où il faut tout faire... mais résultat une fois plus, il faut tout reprendre: masquage des contours moins grossiers, peinture noire en dessous, vernis mat par dessus... C'est chiant à force de devoir tout reprendre.

  Autre innovation importante, pour moi en tout cas, la création du support de feu de stop réalisé avec mon imprimante 3D (CREALITY Ender 3 V2). Première issue de mon esprit. Ici c'est la 3ème version, je suis un beginner.

Mon cahier des charges? Ne pas se prendre la tête avec des connecteurs lors des changements de batteries.

       

 


 

 

birdfire©2021-2021 pour tous les documents et photos concernant mon REELY Freemen.